Foot-L1: Le Stade Rennais tout proche du maintien

31e journée – Grâce à une nette victoire à Lorient (3-0), le Stade Rennais se rapproche un peu plus du maintien et peut espérer une fin de saison calme.

Lorient 0-3 Rennes: Une leçon d’efficacité!

Le Stade Rennais n’a pas fait dans le dentelle pour son deuxième derby consécutif après celui de Nantes (0-0). Une victoire nette (3-0) face à des Lorientais qui devront certainement lutter jusqu’au bout pour se maintenir. Pour les Rennais, cette affaire s’est considérablement éclaircie avec ces trois précieux points. D’une part, les hommes de Philippe Montanier accèdent à la fameuse barre des 42 pts. Et d’autre part, ils profitent de la défaite de Toulouse à Metz (2-3) pour prendre 10 pts d’avance sur la zone de relégation. Il faudrait de sacrées circonstances défavorables pour ne peut être en Ligue 1 la saison prochaine.

En tous cas, à Lorient, les circonstances étaient très favorables. Les Rennais ont, en effet, fait preuve d’une efficacité qui leur a souvent fait défaut cette saison. Ils ont notamment bien profité du marquage élastique des Merlus sur coup de pied arrêtés. Deux corners qui vont donner un net avantage aux Brétilliens. Les deux défenseurs centraux, Mexer (17e, 0-1) et Armand (43e, 0-2) mettent alors, de la tête, les Rouges et Noirs sur de bons rails.

 

Du grand Costil

Et même Abdoulaye Doucouré est de la partie. Après un très bon débordement sur le côté gauche, Ntep glisse en retrait pour le milieu de terrain rennais qui ajuste Lecomte du plat du pied (50e, 0-3). Souvent décrié pour son maque d’efficacité devant le but l’espoir breton en aura cette fois-ci fait preuve.

Si, au coup de sifflet final, le score est large, il aurait pu en être autrement sans un grand Costil dans les buts rennais. Car les coéquipiers de l’international français n’ont pas survolé la rencontre, loin de là. Souvent dépassés dans l’axe, ils ont assisté à un véritable show de leur portier.

Si son intervention après une tête d’Ayew (28e) est spectaculaire, que dire de sa sortie dans les pieds de Jeannot (61e). Les sept tirs cadrés finistériens (contre six pour les Rennais) ont tous échoué devant la grinta de l’ancien caennais.

 

André s’installe

Costil n’a pas été le seul rennais à se démarquer lors de cette rencontre. Paul-Georges Ntep a largement contribué au succès des siens avec deux passes décisives au compteur. Quant à Benjamin André, il a été précieux au milieu de terrain avec notamment douze ballons grattés pour onze perdus. Il est le seul milieu de terrain à être créditeur dans ce domaine. Une belle confirmation.

Reste désormais à savoir si ce succès, qui met le Stade Rennais quasiment à l’abri, aura pour effet de le libérer ou au contraire, s’il faut s’attendre à une fin de saison de sénateur.

Le résumé vidéo

Les autres rencontres:

Monaco 1-1 Saint-Etienne

Guingamp 1-3 Lyon 

Lille 3-1 Reims

Montpellier 3-1 Bastia

Nice 2-2 Evian

Metz 3-2 Toulouse

Bordeaux 2-1 Lens

Nantes 1-2 Caen

Marseille 2-3 Paris

Untitled

PosÉquipe

 

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed